« Le noir démon des combats
Va quitter cette contrée ;
Nous reverrons ici-bas
Régner la déesse Astrée. »
Jean de La Fontaine (Ode pour la paix)

 

La 27ème édition du Festival Jean de La Fontaine est de nouveau l’évènement pluridisciplinaire du Territoire, placé au croisement de son propre projet artistique et culturel, de plusieurs projets amis : la Journée Européenne de Musique Ancienne, Les Belles Pages de l’Aisne, l’Année Château-Thierry « Paix et Amitié France-Amérique », et la volonté de la Ville de mieux faire connaître La Fontaine.

La richesse des propositions du Festival Jean de La Fontaine, qui laisse une large place à la musique et aux émotions qu’elle suscite, est la conséquence de sa double nature: évoquer le fabuliste, son œuvre, ses sources, son siècle, mais aussi montrer différents aspects de son territoire d’origine, sur une période plus vaste que le seul XVIIème siècle.

Une présence différenciée à la fois dans le temps et dans l’espace, et dans son impact sur des publics aussi bien habitués aux propositions baroques en harmonie avec le fabuliste que nous évoquons, que curieux ou nouveaux pour notre événement. Ainsi, les repérages de ces dernières années ont amené à élaborer un programme qui fait une large part au Centenaire de la Grande Guerre, d’où sa labellisation  « Mission Centenaire ».

Dans le droit fil du 27ème Festival Jean de La Fontaine, deux préludes ont été proposés les 24 et 25 mars, dans le cadre de la Journée Européenne de Musique Ancienne, et marquent une nouvelle orientation de la formation dispensée par le Conservatoire Municipal.

Une nouvelle fois, le Festival Jean de La Fontaine se distingue aussi bien pour la part du programme destinée au jeune public, que pour les créations proposées à l’occasion d’évènements majeurs : les Contes mis en musique, des créations contemporaines ( Daï Fujikura) ou bâties pour le Festival, en particulier par de jeunes ensembles musicaux s’épanouissant (Les artistes encadrant les Ateliers de Musique Baroque organisés par le Festival, La Française, Actéon,  … ) ou compagnies théâtrales (Compagnie L’Eternel Eté , Compagnie Les Rivages,…). On notera également une résidence de l’Ensemble Les Monts du Reuil auprès des sept niveaux d’un Groupe Scolaire, conduisant à la création d’un nouveau spectacle « Fables », mais aussi deux autres actions d’éducation artistique et de réussite éducative avec les Ensembles Tarentule, dans le quartier des Vaucrises, et Faenza au Collège de La Faye (Condé-en-Brie), toutes actions qui se concluent chacune par un spectacle de restitution.

Avant de tendre la main à la Fête de la Musique, le coeur du Festival Jean de La Fontaine prend place à partir du 26 mai, et propose plusieurs concerts et spectacles originaux, dans différents lieux de Château-Thierry et du Territoire du Sud de l’Aisne.

Quelques grands rendez-vous à ne pas manquer : pour l’ouverture le 26 mai, des mélodies et airs américains connus de tous, avec la brillante soprano Elodie Fonnard, Camille contre Claudel, spectacle d’Hélène Zidi (1er juin), Le Retour de la Paix par le Parlement de Musique le 2 juin, le spectacle Au cabaret des Poilus par Les Monts du Reuil (3 juin), Leçons de Ténèbres de François Couperin par l’Ensemble Actéon le 7 juin, « An Zukunft » par Sequenza 9.3 et le Chœur de l’Armée Française (8 juin), « Paroles à l’absent » par la Compagnie La Tempête et le Quatuor Zaïde (dir. Simon-Pierre Bestion) le 10 juin, « Les Fourberies de Scapin » dans une mise en scène fort dynamique les 11 et 12 juin, « Contes Croustilleux » par Jean-François Novelli et mis en scène par Juliette (16 juin).

Ce portrait renouvelé du Festival Jean de La Fontaine, qui fait appel à de nouveaux ensembles et compagnies  invités et qui évoque la Paix et l’Amitié France-Amérique, devrait une fois de plus répondre aux attentes de tous ceux qui aiment la musique et le théâtre.

Les 4èmes Rencontres de Psyché, proposées par la Société des Amis de La Fontaine dans le cadre du Festival, et fortes des éditions précédentes réussies, auront lieu le 9 juin, seront consacrées à « La Fontaine et la nature », et suivies par un programme spécialement imaginé par l’Ensemble La Bellezza : « Brillantes fleurs, naissez…».

Nous attendons le plaisir de vous accueillir nombreux.

Vive le 27ème Festival Jean de La Fontaine !

Michel Baroux,

Président du Festival Jean de La Fontaine